Amorostasia de Cyril Bonin (Amorostasia 1)

Quatrième de couverture

Tomber amoureux nuit gravement à la santé !
Les relations amoureuses sont souvent compliquées... et aujourd'hui plus qu'hier, car une nouvelle épidémie est apparue : l'amorostasie. Vieux couples comme jeunes tourtereaux sont immédiatement plongés dans un état catatonique. Mais qu'est-ce au fond que l'amour ? Olga Politof est une jeune journaliste en quête de vérité, mais s'il est un domaine qui échappe aux certitudes, c'est bien celui-là... Gare aux coups de foudre !

Mon avis

L'auteur étant en dédicace dans la librairie où je travaille, j'en ai profité pour le lire pour savoir de quoi il en retournait exactement (c'est tout de même plus sympa de savoir qui vient et pourquoi). Du coup, j'ai pris le tome 1 "juste pour savoir". Si j'avais su, j'aurai pris la suite en même temps...

Amorostasia est une BD qui m'a beaucoup plu et en même temps énormément frustrée... L'idée est très bonne, le fait que l'amour devienne une maladie qui rend les gens catatoniques, il fallait y penser. L'auteur a su trouver un angle intéressant et mener à bien son histoire en nous proposant ici un premier tome haletant. Nous suivons donc Olga, une journaliste en quête de vérité sur cette drôle d'affaire, mais elle va s'avérer plus compliquée que prévu. Le doute s'installe, les remises en question également, de quoi nous faire chavirer...

En très peu de pages, Cyril Bonin a su me captiver et donner envie, à chaque instant d'en savoir plus sur cette mystérieuse maladie d'amour qui se répand à une vitesse folle *Elle court, elle court, la maladie d'amour !* (oui elle était facile et je reprends ce qu'on a fait à ma librairie en plus, mais je trouve que ça résume bien la situation).

Certaines situations sont dérangeantes et je n'ai pas pu m'empêcher à ce qui s'est passé durant la 2nde Guerre Mondiale (je pense que c'est fait exprès). Cela rend le tout d'autant plus fort et montre comment une société peut réagir lorsqu'un "drame" arrive et quand la peur et la suspicion s'installent, les problèmes ne font que commencer...

source image
La fin est pénible, frustrante, on nous laisse en plan sur une situation qui... Je n'en dirai pas plus pour ne pas donner d'indices, pour ne pas spoiler, mais voilà, ça m'a énervé de ne pas savoir, de ne pas avoir pris le tome 2 en même temps que le premier. C'est un bon gros cliffhanger qui donne envie de lire la suite, vous voilà prévenus !

Le seul "bémol" pour moi (et cela ne vaut que pour moi) c'est le graphisme, cela rend très bien mais je n'en suis pas totalement fan. Ce n'est pas mon genre mais je reconnais là tout de même le talent de l'auteur et cela donne un certain charme à l'histoire.

En bref, un excellent premier tome qui m'a beaucoup plu, je ne pensais pas adhérer à ce point. Une intrigue bonne et bien menée avec une fin qui m'a frustré au point que je vais vite emprunter le 2e pour savoir ce qui va se passer parce que là, ce n'est juste pas possible de rester ainsi.

Commentaires

  1. Haaa ça doit être bien sympas :O
    Merci pour ta chronique ^^ Va falloir les trouver maintenant :O

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)