Sur tes traces de Karen Rose (Cincinnati 1)

Quatrième de couverture

La psychologue Faith Frye exerce un métier à haut risque : la prise en charge des déviants sexuels. Parmi eux se cache certainement l’homme qui la traque avec acharnement depuis qu’elle l’a envoyé en prison, et qui tue tout ce qui l’empêcherait de se rapprocher d’elle. Afin de lui échapper, elle se réfugie dans la maison familiale dont elle vient d’hériter. Inhabitée depuis vingt ans, cette maison représente pour Faith l’espoir d’échapper à l’horreur d’une vie hantée, la chance de sauver sa peau. Mais à peine arrivée, Faith est plongée dans un nouveau drame : une jeune fille, nue, s’écroule devant sa voiture. Elle semble avoir surgi du sous-sol de la demeure...

Mon avis

Sur tes traces est le premier tome de la série Cincinnati qui met en scène ici Faith Frye / Corcoran et Deacon Novak, un personnage que l’on avait pu rencontrer dans la série Baltimore qui est assez inoubliable. Avec un tel physique en même temps…

C’est toujours un plaisir de lire les livres de Karen Rose, j’aime beaucoup ses histoires en plus ce sont toujours de gros livres alors l’adepte des pavés en moi en est ravie, ça fait durer le plaisir ! Sur tes traces est un énorme pavé  de 700 pages, écrit assez petit du coup il m’a duré plusieurs jours (pour par dire un peu plus d’une semaine). J’avais la sensation de ne pas avancer et j’avoue, j’ai perdu l’habitude de faire durer des livres plus de 3 jours… Mais pour le coup je pourrai dire que je l’ai bien savouré !

En tout cas, j’ai beaucoup aimé ce roman, en même temps, je ne suis plus très objective vu que j’apprécie grandement les livres de Karen Rose. Ses intrigues sont toujours très bonnes et bien menées, elle sait maintenir son suspense et nous donner envie d’en savoir plus. Ce qui est super aussi c’est de voir à quel point on se fait manipuler, elle nous mène en bateau tout le long du livre, pointant du doigt certains faits mais ce n’est que pour mieux nous piéger ensuite. J’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça, les révélations finales m’ont vraiment surprises et quand on voit la vérité… Ce n’est pas beau à voir.

C’est un roman prenant, comme d’habitude on suit plusieurs point de vue, celui de Faith, celui de Deacon, le tueur dont on ignore l’identité durant tout le livre même si petit à petit on commence à se faire une certaine idée (même si ce n’est pas nécessairement la bonne) ainsi que d’autres enquêteurs à Miami, la ville d’origine de Faith avant qu’elle n’arrive à Cincinnati. L’alternance des points de vue nous permet d’en apprendre un peu plus sur les personnages mais aussi sur l’avancée de l’enquête mais ce n’est pas pour ça qu’on sait tout. Comme je le disais, Karen Rose sait y faire et nous berner avec une facilité déconcertante. Il faut toujours se méfier des apparences avec elle.

Le tueur en a après Faith, c’est une affaire personnelle, très personnelle et le fait que la séquestration ait eu lieu dans la maison familiale qu’elle vient d’hériter, forcément cela va nous mener tout droit vers sa famille. Et il n’est jamais bon de s’immiscer dans la vie privée des gens car on arrive toujours à découvrir des choses affreuses, des choses que Faith aurait préféré oublier. Raison pour laquelle elle voulait se débarrasser au plus vite de cette maison, les souvenirs étant trop difficiles mais avec la découverte de cette jeune femme non loin de là.

En ce qui concerne la romance, comme d’habitude c’est toujours un chouïa rapide pour moi mais Karen Rose est une des auteurs avec qui j’accepte cet état de fait parce que ce n’est pas LE sujet principal du livre. Ça reste un thriller et c’est parfaitement maîtrisé à chaque fois, la romance n’est qu’un petit plus que j’apprécie et puis il y a une telle alchimie entre ses personnages que ça passe. Le duo fonctionne bien, ils sont aussi têtus l’un que l’autre et prêt à tout pour protéger les siens, ils vont bien ensemble.

Les personnages sont attachants et sympathiques, Deacon n’est pas de ceux qu’on oublie avec son look atypique, on apprend à mieux le connaître ici ce qui n’est pas pour me déplaire. On voit sa famille, on en sait plus sur son passé et son parcours et on peut comprendre que sa vie n’ait pas été facile.

En bref, Sur tes traces est une vraie réussite, j’ai beaucoup aimé ce roman qui est prenant et haletant. Une fois de plus l’enquête est bonne et bien menée, on se fait totalement avoir par l’auteur qui nous manipule tout le long de l’histoire et nous surprend par bien des manières. Les personnages sont sympathiques et attachants. Bon les romances restent « faciles et rapides » mais ce n’est pas dérangeant, avec cet auteur je l’accepte donc ça ne me pose plus de problème parce qu’il faut avouer que c’est le thriller qui prend le pas sur la romance et là, elle sait vraiment y faire. Bref, si vous n’avez pas encore lu de livres de Karen Rose, vous pouvez commencer par celui-là si vous voulez.

Commentaires

  1. Il a l'air pas mal, pourquoi pas après lecture de ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment bien. Je n'ai jamais été déçue d'un livre de l'auteur pour l'instant :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)